Zoom sur la souffrance que génère la dispute des parents sur les enfants

On a souvent tendance à croire que les enfants ne peuvent pas comprendre grand-chose. Pourtant, on se trompe. Les enfants sont très perspicaces et peuvent être très attentifs à tout ce qui l’entoure. Seulement, il s’y prend à sa manière. Il est alors très important de faire gaffe à ses faits et gestes lorsqu’on est face à eux, surtout quand on est parent. Les enfants ne sont pas du tout indifférents face aux disputes des parents.

Les disputes devant les enfants et les dangers encourus

Les enfants écoutent et enregistrent tout ce qu’ils entendent. Même si vous ne vous disputiez pas devant eux, ils peuvent être capables de percevoir ce qui est en train de se passer. Le résultat pourrait alors être plus chaotique si jamais vous faites l’erreur de vous disputer devant eux. Ils écoutent et ce qu’ils vont entendre va être enregistré dans leur mémoire et tôt ou tard, cela engendrera un impact négatif sur son développement psychique, moral et comportemental. Des sentiments de culpabilité pourront aussi se développer chez l’enfant à la suite de vos disputes. Par conséquent, le fait que l’enfant se sente obligé de prendre parti n’est pas exclu.

Les impacts des disputes sur les enfants

Les enfants sont vulnérables face aux disputes des parents. Ils ne sont pas encore assez matures pour comprendre ce que les parents se disent entre eux. Ils se fient alors tout simplement à ce qu’ils sont en train de voir et sur le peu de choses qu’ils sont en mesure de comprendre. Sinon, ils interprètent aussi tout simplement ce qu’ils entendent à leur manière. À travers le ton de vos voix et vos gestes, ils vont en tirer leur propre conclusion. Les enfants souffrent des stress lorsque vous êtes tout le temps en train de vous disputer. Ce stresse se traduit notamment comme la douleur de se sentir abandonné. Lorsque vous vous mettez en colère, vous pensez rarement aux enfants. La plupart des parents choisissent même de partir se calmer tout seuls dans un coin sans se soucier de ce que leurs enfants peuvent ressentir. Et la plus pire des situations c’est quand vos enfants n’arrivent plus à distinguer une dispute d’une conversation normale. Dès qu’ils entendent quelqu’un parler fort, ils vont tout de suite l’associer à un conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *